miroirs-secrets.blog4ever.com

Les Miroirs du Secret...

L'Empathie


l'empathie des êtres par ivaneo

 

 

L’empathie est une magie dites « psychique », c’est un don que certaine possède. Rendant la vie parfois difficile puisque ces personnes ressentent les émotions des gens autour d’eux. Avec de la pratique, on peut arriver à capter les émotions d’une personne choisie, mais à ces débuts c’est très lassant puisque l’empathe ne contrôle aucunement chez qui il capte les émotions et il peut y avoir un débordement.

Lorsqu’une personne est dite empathe on s’attend à ce que cette dernière soit très sensible au monde qui l’entoure. Cela implique des incursion dans la vie des autres parfois contre son propre gré.

Définition :

« Dans les sciences humaines, l’empathie désigne une attitude envers les autres caractérisée par un effort objectif et rationnel de compréhension intellectuelle des sentiments de l’autres, plus particulièrement de la souffrance. En excluant tout entrainement affectif personnel et tout jugement moral.

L’empathie se différencie de la contagions émotionnelle dans laquelle une personne éprouve le même état affectif qu’une autre sans conserver la distance que nous observosn dans l’empathie. Dans les théories modernes nous différencions la symapthie de l’empatie par plusieurs point cité ci-dessous. L’empathie reposes sur une capacité d’imagination et certains chercheurs parlent même d’empathie cognitive en insistant sur le fait que cette dernière repose sur un mécanisme congnitif sans lien avec la personne qui en est l’objet.

Plusieurs confondent empathie et sympathie puisqu’elle se rapproche un peu. »

Définition du dictionnaire :
en- "dedans" et -pathie "ce qu'on éprouve"
en- Élément, du latin in- et im-, de in « dans », servant, avec le radical substantif qu'il précède, à la formation de verbes composés (devient em- devant b, m, p) : emboîter, emmancher, emprisonner, enterrer.
-pathie, -pathique, -pathe Groupes suffixaux, du grec -patheia, -pathês, de pathos « ce qu'on éprouve » : antipathie, apathique, névropathe.
Philosophie, psychologie: Faculté de s'identifier à quelqu'un, de ressentir ce qu'il ressent.



Développement :

L’empathie est une notion complexe désignant le mécanisme psychologique par lequel une personne peut comprendre les émotions (sentiments) d’une autre en se mettant à sa « place » sans toutefois les ressentir lui-même. Je me permet de corriger un peu l’information (puisque j’ai une amie empathe) en disant que oui les empathes ressentent les émotions des autres par moments. Contrairement à ce qu’on croit l’empathie n’est pas la sympathie et l’on ne doit pas employer un mot pour l’autre. La sympathie est une augmenté qui, comme l’indique l’étymologie grecque, revient à souffrir avec. Dans ce cas la participation est spontanée, effective et bien sûr affective.

Dans l’empathie elle est tout aussi sincère mais plus distanciée et souvent motivée par la volonté de communiquer. L’empathe est une éponge des émotions. Il est capable de ressentir les émotions les plus profondes comme les plus éphémères et superficielles, et de même il est capable d’imposer aux autres ses propres émotions, volontairement lorsqu’il maitrise son Don, mais aussi involontairement, d’où le double tranchant de ce don. Un bouclier mentale est donc indispensable pour pouvoir y résister. Car le risque est de se fondre parmi les autres et d’y perdre ses propres émotions et sa personnalité. L’empathie peut être déclenché par un contact direct ou simplement par la proximité d’une personne. Surtout en ce qui concerne les gens proche de vous (familles ,amis). L’empathie peut aussi fonctionner avec certains animaux.

Pour la pratique :

Comme toute chose l’empathie ce contrôle, il n’est pas toujours facile de le contrôler. Ni même d’apprendre à le contrôler, mais je crois qu’à la fin ça vaut vraiment la peine. Voici un petit truc :

- faire le vide dans votre esprit.
- Être conscient de soi même et du vide qui règne dans l’esprit.
- Se concentrer sur une personne.
- Essayer de projeter sa conscience sur la personne sans pour autant sortir de son corps.

La sensation que vous aurez sentie sera bizarre, mais vous serez vite habitué. Après vous sentirez les émotions que ressent la personne choisie. Elles feront comme un brouillon, multiples, mais par déduction vous saurez les identifier. Après il faut rompre le contact mental avec la personne pour ne pas être deux à la fois.

Nous parlons souvent aussi de visualiser une porte qui se referme lorsque nous souhaitons nous déconnecter d’une personne ou encore empêcher les émotions que nous ne désirons pas ressentir de venir jusqu’à nous. Vous ne réussirez peut-être pas du premier coup et/ou peut-être cette technique ne vous conviendra pas. À la longue vous trouverez votre propre technique, la clef c’est la persévérance.

Test d’empathie :

Il existe un test d’empathie proposé par le Pr Simon Baron-Cohen, un spécialiste mondialement réputé de l’autisme. Le score moyen se situe entre 22 et 30. Si vous êtes au-dessus c’est que vous êtes particulièrement doué dans le décodage des expressions faciales.

Pour le reste je vous donne le liens qui vous permettra d’effectuer ce petit test que voici :
http://fgimello.free.fr/documents/empathie.pdf



sources:
http://www.diablus.com/Articles/Psychisme-3652-L'empathie.html
http://www.diablus.com/Articles/Psychisme-6935-Le_dons_d'empathie.html
http://fr.wikipedia.org/wiki/Empathie



16/04/2011
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 21 autres membres