miroirs-secrets.blog4ever.com

Les Miroirs du Secret...

LES FANTÔMES : quelles différences ont-ils entre eux ?

 

 

Certains d’entre eux ignorent même d’être mort. Ils continuent à vivre dans le parallèle de notre monde sans prendre conscience qu’en faite ils sont mort. Quand es-ce qu’elles prennent conscience ?

Comme une personne vivante ayant une traumatisme ne se rappelant plus d’un événement fort et bouleversant.. La mémoire revient parfois quand un choc psychologique brutal revient… le souvenir de leur mort.

Mais es-ce vraiment possible de ne pas se savoir mort ? Les personnes qui reviennent d’EMI ont des témoignages bouleversants, évoquant ce sentiment de bien-être et de légèreté… Pourtant d’autres n’ont aucun souvenir de ce qui aurait pu ce passer lors d’une telle expérience.

Peut-on croire ou non qu’un fantôme ne sait pas qu’il soit dans une autre dimension, en dehors de la notre, pauvre mortel. La question demeure…

 

Le fantôme dans le déni.

Des âmes refusant leur décès et choisissent de rester sur Terre. Le plus longtemps possible. Parce que leur fierté, au temps de leur vivant, peut être plus forte… Ce qui rend les tâches difficiles pour les convaincre de partir….

 

Le fantôme attaché ses biens matériels… Comme si il eut connu son paradis de son vivant et que l’âme en reste attachée. Ce lieu dont il a tant aimé et choyé… Il erre sans relâche dans le lieu paisible où  sa vie fût, où il s’est construit ce jardin de paradis… Ces âmes demeurent des années voir des décennies dans ces endroits. Et peuvent se montrer possessifs quand certains d’entre nous y viennent y habiter et insisteront pour que les nouveaux propriétaires des lieux quittent cette maison ou autre habitation. Ce n’est pas forcément une habitation mais aussi un lieu où leur travail fut toute leur vie. Des endroits où leur cœur, et maintenant leur âme, se sentent chez eux et ne veulent pas en partir.

 

Les fantômes jaloux… Ils sont bien rares mais existent. Ils ne s’attachent pas aux objets mais aux personnes. Et interviennent dans des relations. Il peut s’agir d’un conjoint étouffant qui ‘acceptes pas le remariage de sa veuve éplorée ou d’un amoureux éconduit qui s’est suicidé après avoir été repoussé par celui ou celle  qui l’avait repoussé. Actif seulement qu’en présence du nouvel objet de sa jalousie, le fantôme jaloux peut être le plus tenace et le plus terrifiant de tous.

 

 

 

Les fantômes peureux… Le jugement dernier les a terrifiés durant toue leur vie. Et se sont dévoué au mieux la bonne conduite .En général croyant, quand vient le moment de faire face au jugement dernier, ces fantômes errent dans le châtiment qu’ils se sont dévoués sur cette terre. Principalement des personnes ayant reçu durant leur enfance une éducation pieuse à travers la religion.

 Ils s’imaginent d’être punit en enfer, si ils se rendent aux portes du purgatoire.  La peut est un sentiment presque aussi forte que l’amour. Comme des enfants remplis de peurs, ils cherchent à fuir la rentrée des classes.  

Pris par cette peur, ils peuvent devenir des adversaires redoutables, capable de nous torturer mieux que n’importe quel autre divinité…

 

Le fantôme triste ou mélancolique.

Sous doute l’entité la plus déprimante… L’âme est si accablée par la tragédie de sa vie… Qu’elle erre sur les chemins comme en état de choc…

Les suicidés finissent souvent en fantôme triste et revivent durant des années voir des décennies leur mort, en boucle.  Ils sont les plus difficiles « à sauver ». Ils sont trop absorbés par ce qui les a poussés à réaliser cet acte qui est la douleur vécues avant de partir du monde des vivants. Ces âmes sont si égarés que seul des interventions des vivants peuvent les aider à trouver la paix avec eux-mêmes.

 

Le fantôme a sa mission. De son vivant, il n’eut le temps de terminer ce qu’il entreprit. Et la mort le faucha trop tôt pour parvenir à la fin de sa mission.  Ou alors, il faut impérativement que ses proches prennent connaissance d’un testament ou une autre tâche dont lui seul savait. Alors il ira jusqu’à les guider dans cette tâche afin qu’il puisse partir en paix. Cette « mission » peut-être un testament caché ou un meurtre non élucidé par la justice. Mais tous les cas, ces esprits veulent atteindre leur objectif aussi longtemps qu’il leur faudra.

 

 

Le fantôme d’adieu ou de réconfort. Il se manifeste pour une apparition. Il cherche à réconforter ses proches dans la peine, pour leur dire qu’il va bien, qu’il n’a plus d’inquiétude à avoir pour lui et qu’il faut continuer. Certains médiums entrent en contact avec eux pour délivrer un message auprès des proches dont la perte reste leur souffrance au quotidien. Ces messages apaisent et délivre les vivants et les défunts. Une page se tourne avec les souvenirs en sourire et la vie continue d’une certaine manière pour les deux parties…

Des veuves ayant témoigné d’avoir vu leur mari décédé au pied du lit où des enfants auprès de leur frère et sœurs sont témoignages courant. Même des animaux récemment mort ont fait l’objet de témoignage.

Rappelons qu’un chagrin excessif peut expliquer certains cas, mais la totalité.

 

Le fantôme curieux. Imaginez des personnalités, qui, durant leur vie,  était d’une grande curiosité sur l’au-delà. Et maintenant qu’ils le sont, explorent cette dimension… Cela peut-être des scientifiques ayant rêvé de manipuler l’énergie et la matière… Elles doivent être très rare et si elles cherchent un moyen de communication pour transmettre leur découverte... Elles doivent finir par être frustrées de ne pouvoir nous en faire part… Assez curieux comme différence …

 

 

Le fantôme malicieux. Le joueur taquinant les vivants en s’amusant à effrayer les vivants… il aura une grande énergie pour se consacrer sa nouvelle occupation. Nécessaire pour poursuivre le plus longtemps possible à ce manège. Ces fantômes sont en général immatures et infantiles et comparables à des farceurs qui pensent que tout ce qu’il fait est juste de l’humour et ne comprendra pas pourquoi les autres ne sont pas du même avis.

Ces manifestations peuvent être aussi innocentes que de cacher des bijoux ouvrir les portes, bouger les meubles, tirer les draps du lit… mais peuvent aller jusqu’à l’agression physique ! Ces fantômes veulent, parfois, rendre la vie impossible et, pour cela, font de grand effort.  Ils sont aussi à l’origine d’activité dit poltergeist.

 

Le fantôme en colère. Certains sont prêt à parvenir a d’énormes souffrance et de pertes personnelles dans leur quête de revanche : espoir de se venger.

Ce sont des entités assez rare, et heureusement, qui offrent tout de même des défis au chasseur de fantômes. La colère est une force destructrice qui devient de plus en plus puissante avec le temps  et ne peut-être dissipée que par le pouvoir de l’amour et de la compassion.

 

 

 

 


 

 

 

Si vous recherchez plus d’informations… lisez le livre de

« Activités Paranormales » de Paul Roland.

 

 

 

 



26/09/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Sciences pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 22 autres membres